Sécurité – Réseaux-Telecoms – La signature électronique

Réseaux et Telecom a publié le 19/02/2008 sur son site internet une interview sur la mise en place de la signature électronique à TDF.

“Nous venons d’achever la mise en place de la signature électronique. Grâce à elle, nous dématérialisons totalement nos achats, et réduisons les délais pour les dizaines de milliers de commandes passées chaque année par TDF”
(19/02/2008) – R & T : vous venez d’achever ce mois-ci la sécurisation de vos applications grâce à des certificats PKI. Pourquoi vous êtes vous lancé dans un tel projet ?
Guillaume Rincé : Nous voulions bénéficier de la signature électronique afin de dématérialiser totalement nos processus d’achat. Les commandes sont désormais transmises par email à nos fournisseurs et signées électroniquement par les responsables des achats de TDF. Les fournisseurs reçoivent des fichiers pdf où la signature apparaît en outre de façon lisible. Nous travaillons sur la base d’une convention de preuve acceptée par nos fournisseurs qui donne la même valeur à la signature électronique qu’à une signature sur papier.
R & T : Combien de certificats avez-vous mis en service et sous quelle forme ?
Guillaume Rincé : Nous avons déployé 400 supports de certificats. Les deux tiers sont des tokens simples sous la forme de clé USB. Le dernier tiers est un token hybride. Il s’agit d’une clé USB faisant office également de calculette OTP (One Time Password) avec un écran qui fournit un mot de passe dynamique afin de se connecter à distance depuis des PC. Cette calculette répond au standard OATH. Plus précisément, en ce qui concerne les achats, cinquante responsables ont été équipés d’une clé de signature.
R & T : De quelle origine sont les technologies employées ?
Guillaume Rincé : Nous avons choisi les tokens de Gemalto, à la fois pour les clés USB et pour les clés hybrides, USB et OTP. Les certificats sont délivrés par Keynectis. Nous nous adossons à un archivage à valeur probante réalisé chez CDC Arkhineo. Notre outil de workflow destiné à la gestion des achats a été modifié afin d’intégrer les applications de signature électronique de Dictao. L’ensemble du projet s’est déroulé d’avril 2007 à février 2008, pour un coût de plusieurs centaines de milliers d’euros pour l’ensemble des services fournis par l’infrastructure (certificats, signature électronique et authentification forte).

*TDF est un opérateur leader de la diffusion hertzienne en Europe. TDF est présent en France, Finlande, Hongrie, Espagne, Pays-Bas, Pologne, Estonie, et à Monaco. Il offre une gamme étendue de prestations destinées aux éditeurs de services audiovisuels et aux opérateurs de télécommunications. TDF emploie 2 500 personnes.

 

Interview sur la signature électronique

Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone